Qui a peur des casemates ?

Ce sont des labyrinthes taillés dans le sous-sol de la capitale. Sculptées dans les roches, elles la sillonnent actuellement sur 17 km. Elles servaient de liaisons entre différents forts. Elles pouvaient accueillir des régiments entiers, proposer l’abri à la population et servir de dépôt pour un stock important de fourrage en cas de siège. Depuis l’ouverture de la forteresse en 1867, elles représentent l’attraction majeure de Luxembourg- ville avec près de 130.000 visiteurs, chaque année. Elles font partie du patrimoine de la ville inscrit sur la liste du patrimoine de l’UNESCO. Visiter les casemates en soirée revêt un caractère insolite.

Ces galeries souterraines labyrinthiques taillées dans le rocher sont uniques au monde et témoignent du passé glorieux et légendaire de la ville-forteresse. L’histoire de la ville est très riche: du XV au XVIIIe siècle, Luxembourg faisait partie des Pays-Bas bourguignons, espagnols et autrichiens, puis de la France. De 1815 à 1867, la forteresse appartenait à la Confédération germanique. Chaque régime a veillé à améliorer et à moderniser les ouvrages militaires pour en faire une des places les plus fortes du monde, la « Gibraltar du Nord ».

La mémoire de Vauban est encore présente dans les esprits de nombreux visiteurs de la place. La défense de la ville était assurée par trois ceintures fortifiées avec 24 forts et 16 autres puissants ouvrages ainsi que cet extraordinaire réseau des casemates. Celles-ci représentaient le fameux ensemble de galeries souterraines qui s’étendaient sur 23 km et sur plusieurs étages creusés jusqu'à 40 m de profondeur. Les casemates du Bock, creusées par les Autrichiens en 1745/46, avaient une superficie de 1.100 m2. Elles pouvaient abriter une garnison de 1.200 soldats avec leur équipement et une cinquantaine de canons. Après le démantèlement de la forteresse en 1867, les casemates furent en partie détruites et réduites à 17 km.

Jusqu’au 30 septembre, les casemates du Bock sont ouvertes de 10.00 heures à 20.30 heures. En plus, trois visites guidées, assurées en différentes langues, sont organisées chaque jour à 11.00 heures, 16.00 heures et 18.00 heures. Explorer individuellement ces galeries sous-terraines à la tombée du jour, peut procurer des sensations fortes. L’accès y est gratuit pour les visiteurs utilisant le passeport touristique « Luxembourg Card », qui sur 60 attractions réparties dans tout le pays, fait découvrir 14 musées et circuits en ville. La visite des casemates n’est ainsi pas l’unique moment clé d’un magnifique City trip à Luxembourg.

Tous ceux qui souhaitent découvrir plus amplement l’histoire de cette ancienne forteresse, qui le 11 mai 1867 (il y a 150 ans) fut abandonnée et démantelée,  suivront sur 100 minutes, le sentier Wenceslas. Celui-ci leur fera découvrir 1.000 ans d’histoire avec des panoramas époustouflants sur la vie bouillonnante de la vieille ville.

http://www.visitluxembourg.com/fr/adresse/castle/casemates-du-bock

Date de publication
19 avril 2017
Auteur
Luxembourg for Tourism
Visit New Logo
Téléchargez le communiqué Télécharger les visuels

Newsletter

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez des nouvelles et des mises à jour régulières sur les communiqués de presse, revues de presse, voyages de presse et bien plus encore.